Communiqué de presse 28 mars 2019 - bike to work
bike to work logo
Communiqué de presse, le 28 mars 2019

15 ans de bike to work: l’histoire à succès continue!

En fin de semaine, nous passerons à l’heure d’été. Le moment est venu de s’inscrire à l’action bike to work pour les mois de mai et juin. La campagne suisse de promotion du vélo et de la santé de PRO VELO Suisse incite les pendulaires à bouger plus et à apporter une bouffée d’air frais à leur vie quotidienne.
C’est en 2005 que le premier départ du challenge bike to work a été donné. Le projet pilote a démarré avec 20 entreprises et 1600 participant-e-s de la Migros. Depuis, bike to work s’est imposé comme un événement cycliste populaire dans toute la Suisse et n’a cessé de se développer. En 2018, 2114 entreprises et 64 680 participant-e-s ont pris part à l’action. Ensemble, ils/elles ont parcouru plus de 15 millions de kilomètres à vélo pour se rendre au travail.
bike to work s’érige aujourd’hui comme une campagne de promotion de la santé simple et efficace pour les grandes comme les petites entreprises. Son succès repose sur une mise en œuvre pratique et peu onéreuse: des calendriers en ligne au matériel d’impression gratuit, en passant par le tirage au sort, tout est pris en charge et l’effort administratif reste minime, pour un maximum de joie et de motivation.
«Le succès de bike to work démontre l’importance que prendra le vélo dans les entreprises à l’avenir. Ces dernières investissent de plus en plus dans ce moyen de transport, car il a un impact positif sur la santé de leurs employé-e-s, présente un grand potentiel d’économies en matière d’infrastructures et amène une mobilité efficace dans les agglomérations», explique Matthias Aebischer, Président de PRO VELO Suisse.
Renforcer l’esprit d’équipe Une enquête parmi les participant-e-s révèle que l’esprit d’équipe est un aspect jugé particulièrement positif et enrichissant. Pour beaucoup, bike to work est aussi l’occasion de sortir le vélo de la cave et une motivation pour pédaler sur le chemin du travail avec enthousiasme et plaisir. Ainsi, grâce à bike to work, Barbara G.* de Zurich a retrouvé une condition physique éclatante et perdu six kilos. Un peu réticente au début, elle a finalement décidé de faire les trajets à vélo pour se rendre au travail grâce à l’encouragement de ses collègues. De participante sceptique, elle est devenue une cycliste motivée: «J’ai tellement aimé l’air frais et l’ambiance du matin que j’ai soudain abandonné le tramway et la voiture pendant la journée ou lors de mon temps libre, et j’ai continué à bouger davantage après l’action. Mon équipe m’a soutenue de façon phénoménale, en m’encourageant et me poussant à le faire. Parfois, il faut vraiment un coup de pouce de l’extérieur pour atteindre un objectif». (*Nom connu de l’équipe bike to work)
bike to work: comment ça marche L’entreprise s’inscrit au challenge et prend en charge les frais d’inscription. Les collaboratrices et collaborateurs forment des équipes de 4 personnes et effectuent leurs trajets domicile-travail autant de jours que possible. Ils enregistrent ensuite le nombre de kilomètres parcourus dans le calendrier en ligne. Celles et ceux qui ont, à la fin de l’action, effectué plus de la moitié de leurs trajets domicile-travail à vélo participent au tirage au sort, pour lequel des prix d’une valeur de plus de 110 000 francs sont à gagner.

bike to work BOX

Frais, gai et coloré. Chaussettes trendy et casquette cycliste de style vintage.

Une action de:

logo [object Object]

Avec le soutien de:

logo [object Object]
logo [object Object]
logo [object Object]
logo [object Object]